PAULINE MAROIS : ATTITUDE DE COLONISÉE ?

PAULINE MAROIS : ATTITUDE DE COLONISÉE ?

Loto-Québec, dépendante de la ministre des finances Pauline Marois, achètera pour presque deux millions ($Can.) d’ouvrages d’art d’un Américain.

Du  » verre soufflé « , créations made in USA, pour le neuf hôtel jouxtant le Casino de Hull, explique la Presse Canadienne. Line Beauchamp, député Libéral, se révolte du fait, s’étonne que Loto-Québec n’achète pas des ouvrages d’artistes québécois. Elle a mille fois raison. C’est aussi cela une mentalité de colonisé.

La ministre Marois rétorque :  » Nos artistes se produisent aux Etats-Unis (…) J’imagine que nous devons laisser la porte ouverte aux artistes qui viennent d’ailleurs.  » Avez-vous entendu parler d’un achat d’ouvrage d’art québécois ( dans le deux millions) aux USA récemment ? Non.

Si je vais dormir dans un hôtel de Prague, je souhaite y voir de l’art des artistes de Prague, n’est-ce pas ? Normal. Même chose si je vais dans un hôtel de Berlin, de Moscou ou de Boston. Cela relève du bon sens, il me semble !

Cette attitude de colonisé est une honte et une autre manifestation d’aliénation comme en connaissent les peuples indécis, mous, fragiles, dépendants et peu sûrs d’eux-mêmes. Pour une souverainiste militante c’est lamentable, madame la ministre.

-30-

Claude Jasmin

19 octobre 2001

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *