FUGÈRE?

Texte commandé par l’UNEQ pour un album-cadeau au dernier « Mardi-Fugère » du Centre culturel Frontenac en mai prochain

Fugère ?

C’est « saint Jean » : l’apôtre (des livres) tant aimé !

Claude Jasmin

Il est doux, intelligent et il est modeste. Jean Fugère vous écoute si bien. Fugère ? Ajoutez un « o » à son nom et c’est de la fougère, légère et verdoyante flore qui embellit ses rencontres-livres chez … Frontenac ! Frontenac mais pas de « bouches de canons » avec ce lecteur attentif, que de pacifiques salves d’intérêt chaleureux.

Certes, monsieur Lafontaine, « l’occasion, l’herbe tendre… » il tire aussi des coups d’épée :ironie, sarcasme léger, piques malignes à l’occasion. Je l’avais imaginé un peu distant et ce soir « frontenacien », en coulisses, ma compagne et moi découvrons un homme de cœur, inquiet, tourmenté même (une maman mal en point…comment va-t-elle ? ). Et puis, sur la scène, notre lectrice fameuse, Monique Miller, qui pleure soudain à son lutrin ! Ensuite le long silence… accepté par Fugère… Rare un animateur qui accueille l’émotion sans aucune crainte. C’est cela aussi « saint Jean Fugère », la capacité de se laisser bouleverser sans pudeur niaise.

Une autre fois, il me donne à lire —à Radio-Québec— un court livre rare, celui de Naguib Mahfouz (« Récits de notre quartier ») et, l’ayant lu, j’ai vite compris qu’il m’offrait « la petite patrie » d’un auteur du Caire. Cela se nomme délicatesse extrême et liseur emeritus, non ?

À un salon du livre —Trois-Rivières, Rimouski ? Fugère est partout— hilare, il me questionne sur « la place centrale » en me taquinant sans cesse, moqueur spirituel et aimable et la salle rigole comme jamais. Un jour Fugère en « standing comic » ? Il le pourrait ce « pince (prince) sans rire ». Sur-doué, sur-cultivé, rien ne m’étonnera de son pimpant cheminement en carrière… Que je lui souhaite très longue, égoïstement, pour le rayonnement de la littérature québécoise.

Mes saluts amicaux indispensable Jean « fougère » !

(30)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *