JASMIN EN « M. le PRÉSIDENT », CET ÉTÉ ?

Me voilà à l’égal d’un Chirac, d’un Bush (grr…), président, oui « président » si-ou-pla ! Un comité de spécalistes en la matière (les arts) vient de me choisir comme président (d’honneur !) pour la grande exposition des ouvriers en arts appliqués qui se tient chaque été à Québec.
J’ai accepté avec honneur cette chaise haute (bébé va !).
Donc, derrière le Parlement comme toujours, (coucou !), dans d’immenses tentes aux vives couleurs toujours, les touristes du monde (de Tokyo à Las Vegas !) et les indigènes « d’icitte » verront briller le nom d’un écrivain, le mien, pour les inviter à admirer les prototypes (donc des choses uniques ) inventès par des créateurs des arts décoratifs québécois.
L’organisation s’est souvenu que je venais de l’Institut des arts appliqués (ex-École du meuble), que je fus critique d’art (à La Presse) que j’enseignai l’histoire de l’art moderne et que je me livre volontiers aux démons (et aux anges) de l’illustration (album « La petite patrie en images »), aussi à l’aquarelle et, parfois, à la céramique.
Grande hâte chez moi d’aller trancher le cordon ombilical de cette vaste expo, de couper le ruban jaune ( site de crime, police !) au tout début de l’été dans le dos (en arrière de…) des Jean Charest et Cie, dans la si belle Vieille Capitale. Surveillez annonces et placards !
Bienvenue à tous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *