L’ANIMATEUR ÉRIC SALVAIL EN VIEIL ENFANT PERVERS ?

Le racisme, peut-être pas inconscient, du jeune animateur Salvail restera une très sale tache, honteuse. À son émission « On a pas toute la soirée », ce fut le ramassis de vieux clichés : les Français puent, ne se lavent pas, etc., Ce fut un sketch navrant et insultant. Cette grave dérive visuelle illustrait des préjugés d’une niaiserie grave. Et nous méprisait, tous les Québécois montrés comme des êtres supérieurs à ces « maudits » arriérés au pays où naquirent Rimbaud, Hugo, Baudelaire…et les Curie. Il y a une sacrée marge entre les moqueries d’un Thierry Ardisson face à notre accent et ces insultes télévisées. « C’était de l’humour, à ne pas prendre au premier degré », répondra TVA. Fausseté qui indique que l’on ne sait plus différencier injures bien connes et l’humour sain.

Un peu plus tard, on lisait que deux ados de Beauport au Québec, écoliers en niveau secondaire, se sont attaqués très vicieusement à un troisième. Brûlures, coups à la tête et aux organes génitaux, etc. La presse disait : « Ils furent retirés de leur école, la police enquête, des accusations vendront… » Freud parlait des très jeunes enfants pervers comme naturellement. Ici, il s’agit d’adolescents ! Des Français lisant les échos de cette cochonnerie diront-ils : « Tous les ados Québécois sont certainement des malades mentaux ! » Est-ce ainsi qu’amalgames, préjugés et « clichés » circulent ? Bien entendu il pourrait y avoir de ces ados pervers partout, en France comme ailleurs. Reste que la télé dite de divertissement, ce dimanche-là chez Salvail, a glissé dans une boue de la pire bêtise. Comme à Beauport, TVA aurait dû punir et sortir de son école sordide Salvail et ses scripteurs.

Claude Jasmin
écrivain, Sainte-Adèle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *