MORT DE JEAN-PIERRE GUAY, POÈTE FOUDROYÉ

 

 

Sale jour de Noël pour ceux qui l’aimaient. Meurt Guay le 25 décembre à Québec. Le landerneau québécois des lettres garde un souvenir embarrassant du récent disparu. Soudain, éclairs et tonnerres  dans le ciel littéraire, des années 1980. Une prose cruelle surgissait, méchante, indiscrète : celle du Jean-Pierre de Beauport. Éclatait un phénomène : des tomes et des tomes de journal intime rédigés férocement, avec une rare folie.

Jean-Pierre Guay, jeune poète doué, coureur de bourses et de subventions, élu Président de l’union des écrivains, entra soudain en une guerre ricaneuse. Impudique, Guay dévoilait tout et, ainsi, blessa ses confidents, certains gravement. « Journal » devenait très vite  « the talk of the litteracy establishment ». Et pas qu’un peu.

Férocement ricaneuse, ciblant tout « le milieu littéraire », Jean-Pierre avait un vrai génie pour inventer des néologismes désopilants, décapants aussi. Sa talentueuse (tueuse !) mitraille de mots  inventés m’éblouissait. Certes, il m’avait mis  avec Les menteurs, les « bloffeurs », un écrivain quoi !

Vieilli, amusé, Pierre Tisseyre éditait tome après tome, ses brûlots fous. Puis il se lassa et stoppa. Guay, diariste privé de son poison revitalisant s’étiola, s’isola, finit par disparaître. Nous étions tous sans nouvelles puis, soudain, le 25 décembre : trouvé mort ! Adieu camarade, vole, vole, avec ces oiseaux de ton Beauport.

Claude Jasmin

Écrivain, Sainte Adèle.

2 réponses sur “MORT DE JEAN-PIERRE GUAY, POÈTE FOUDROYÉ”

  1. Naître et mourir! La seule véritable justice (représentée par la balance).
    Et je me cite … 😀 … 🙂
    « Entre ces deux extrèmes, nous avons la démonstration de tous les mots (maux). »

  2. Bruno Roy, dans le premier tome de son Journal dérivé, fait allusion à la présence de Jean-Pierre Guay à une émission littéraire que vous animiez. Il mentionne également une émission intitulée Claude et Albert, à laquelle fut invité l’auteur de Beauport et dont le titre semble indiquer que vous en étiez un des responsables.

    Croyez-vous qu’il soit possible de visionner ces émissions ? Ayant lu une partie de ses journaux, j’aimerais le découvrir davantage.

    Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *