LETTRE OUVERTE À LA BELLE PAULINE

Avez-vous lu, Pauline, la chronique d’Yves Boisvert un matin ( La Presse) ? Il nous sort un musulman de ses entourages, type bien intégré. Boisvert (faux candide ?), est tout content de sa trouvaille : « Il y a aucun problème avec nos musulmans ! » Ajoute : « pourquoi une « chartre de nos valeurs » ? Même quotidien, chère Pauline, publication d’un billet d’un M. Gaumond. L’inverse. Cet ex-prof nous sort deux cas odieux de musulmans fondamentalistes. L’un a égorgé sa fille à Mississauga en décembre 2007 et un autre, bon-papa-Shafia qui, dans un canal ontarien, assassina par noyades. Il conclue : musulmans tous des tueurs virtuels, une chartre !

Oh !, ma chère radieuse Pauline, la question laïciste s’affole mais entre l’intégration des uns et le refus de nos valeurs des autres, il y a un vaste spectre. Charte pas chartre, il n’y a pas de loi efficace, ma pauvre Pauline, pour le comportement des exilés, réfugiés, ou apatrides de diverses sortes. Rendus à Rome, c’est bête , mais certains refusent de « faire comme les Romains ». Il y aura toujours parmi nous des migrants déboussolés qui, hélas, assassineront et d’autres nouveaux venus qui savent harmonieusement s’intégrer. Pour leurs enfants c’est indispensable. Futile de rédiger une liste de « ceci oui, ceci, non ». De « cela se fait, cela ne se fait pas », Vite, expédie ce projet de loi aux calendes grecques. Quelle mouche piqua le sieur Drainville, vit-il sur la planète « réalité » tu aurais bien fait de l’envoyer étudier « les insectes intégrateurs sur la vaste Côte Nord » car voilà que nos adversaires pissent leur vinaigre de « colonisés » depuis cette annonce sur « nos » valeurs. Les mercenaires, de vilains  « Collabos », s’empressent d’exciter les aveuglés en « tolérance totale ». Ainsi du « trio » habituel, lècheculistes fédérastes, les Dubuc, Gagnon, Pratte, pisseurs de copie pour nuire aux gros méchants souverainistes.

Pauline, j’ai passé trente ans de ma vie active (25 à 55 ans) parmi des émigrants. 30 ans de bonne paix, de joyeuse entraide, d’amitiés durables. Tout un étage de Radio-Canada vivait de bonne entente. Parmi 30 scénographes, on trouvait 15 néos-québécois, c’était l’ONU. Deux Allemands, un Suisse, un Hongrois, deux Russes, un Roumain, un Polonais, un Lithuanien, etc. Tous s’exprimaient évidemment dans un bon français et tous avaient leurs valeurs personnelles, bien à eux. Alors, au diable les chartres ! On étaient unis dans le but d’apporter du bon « design », une scénographie imaginative pour une télévision qui débutait. Je puis donc témoigner d’une époque pas si lointaine —1955-1985— où les « valeurs » des uns et des autres ne subissaient aucun choc, aucune discorde.

Pauline : des « valeurs » cela se « dévalorisent » vite au gré du temps, tu le sais bien, tu te souviens : on vénérait des valeurs aujourd’hui toutes disparues et farouchement reniées. N’est-ce pas la vérité ?

 

3 réponses sur “LETTRE OUVERTE À LA BELLE PAULINE”

  1. « Cet ex-prof nous sort deux cas odieux de musulmans fondamentalistes »

    Et nous sommes au 21e siècle. Terrible retard d’évolution. En fait, au moins 3 siècles.
    Je n’ai pas entendu un seul musulman s’insurger contre la lapidation, surtout que cette peine de mort est appliquée pour des pécadilles.
    Au 18e siècles, on brulait encore des « sorcières ». Fallait-il être attardé mental!
    La raison pour laquelle on lapide au nord de l’Afrique plutôt que de bruler vif, c’est que le bois est trop précieux.
    La religion catholique démarrée par un homme d’affaire et la religion musulmane démarrée par un militaire.
    Il y a combien de musulmans extrémistes infiltré au Canada?

  2. « L’un a égorgé sa fille à Mississauga en décembre 2007 et un autre, bon-papa-Shafia qui, dans un canal ontarien, assassina par noyades. Il conclue : musulmans tous des tueurs virtuels, une chartre »

    Pour agir de la sorte, il faut être extrémiste. Combien, parmi les musulmans immigrants, sont-ils prêt à exécuter un membre de leur propre famille parce que celui-ci ose défier le Coran?

  3. « pourquoi une « chartre de nos valeurs »

    Le pays, la province sont le chez-soi en mode étendu.
    Si vous acceptez que qui que ce soit pénètre chez vous, dans votre maison, et se permette de chambouler votre vie en tentant de vous convertir à leurs habitudes et coutumes, alors je peux comprendre que l’immigration outrancière ne vous dérange pas.
    L’expression connue de tous, je crois, la Bulle. La Bulle de chaque individu et celle de la nation.

    Tout ce qui est croyance profonde ne doit pas créer de conflit. Les conflits en Afrique sont comme les bactéries dans le corps humain:
    Racisme, religions, génocides et révoltes.

    Si je vous reçois en ma demeure, acceptez de vous conformer à mes habitudes, us et coutumes, sinon restez chez vous!

    Une chartre de nos valeurs? Oui, je suis 100% d’accord

    UNE AUTRE FACETTE

    Nous avons osé pénétrer en Kanata (Canada), combattre les nations d’alors, voler leurs terres … etc
    Les politiciens d’alors faisaient des promesses qu’ils n’ont jamais tenues. Pour ça, rien de changé!
    Alors subir les mêmes outrages ne m’intéresse pas vraiment.
    UN JOUR, NOUS AURONS TOUS LA PEAU BRUNE ET LES YEUX BRIDÉS.

    QU’EST CE QUI PEUX BIEN ME DÉRANGER À CE POINT?
    Les religions et les conflits qu’elles amènent.
    Les religions vivent au plus profond de la bulle de chacun des individus. Et lorsque celles-ci enseignent que les autres religions mènent à l’enfer, que les autres sont des ennemis, il n’est pas étonnant de constater le comportement d’individus et de nations. Sachant que, malheureusement, le niveau moyen de QI interfèrent avec le bon jugement, nous vivons des évènements tragiques tels que: meurtres, tortures …etc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *