MORT DU DESSINATEUR DE RENÉ LÉVESQUE

 

 

Diplômé de l’École du Musée, fils unique d’un commis-voyageur (en trophées), Guy Gaucher, mon « petit » camarade (il n’était vraiment pas grand) de Villeray était un fou de dessin. L’ami vient de mourir. Condoléances à ses proches. Gaucher avait été l’infatigable caricaturiste à la télé naissante, entre autres émissions pour « Point-de-Mire ». Au service d’un brillant jeune vulgarisateur —en « affaire publiques »— nommé René Lévesque.

Du temps des La Palme, Berthio, Normand Hudon ( un voisin, rue Christophe-Colomb), Gaucher avait sa place à lui, son style reconnaissable et sa pugnacité graphique. Aussi le restaurant de la SRC —« Chez Miville »— a su illustrer à grands panneaux muraux sa manière. Mon ami Guy fut un joyeux drille à ses heures, très disert, chaleureux, je l’ai installé dans mon roman « Anita, fille numérotée ». Dès 1953, Gaucher fut un pionnier du trépident « Service des graphiques » à Radio-Canada avec les Gilles Carle, René Derouin, etc.

Il y a quelques années, un soir, j’ai revu mon « Tit-Guy » déambulant un peu perdu, errant au bord de la rivière des Prairies à Laval, en pyjama et pantoufles ! Le cœur lourd, je l’avais reconduit à sa résidence de retraités. Toute fin de janvier, l’inépuisable dessinateur s’est éteint. Paix à ses cendres !

Claude Jasmin

 

Une pensée sur “MORT DU DESSINATEUR DE RENÉ LÉVESQUE”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *