Dimanche, le 7 déc.- Angela « rides again ».

 

Vu hier ce film étonnant avec fusées, voyages galaxiques dans des nefs futuristes. Trois longues heures d’images souvent surprenantes, d’une grande beauté (du Star War) pour nous faire jongler sur « espace-temps » « trous noirs » , « gravité défiée » etc. Hier soir, nous sortons de ce cinéma de science-fiction, un peu assommés, fort éberlués et plutôt mystifiés.

Merde ! Faut-il un doctorat en science quantique pour aller aux vues désormais ! Ouille ! Aïe !

Fin du redoux et « frette » ce matin. Pieds gelés juste pour aller et revenir du Boni Soir du coin de ma rue au village. Lire avec nos deux cafés rituels, lire de ces terribles faits divers, ces calamités au jour le jour en actualités. Par hasard, à la télé, à midi, aveux et confession de la mère de fou tueur (à Polytechnique), Marc Lépine. Pauvre femme. On la plaint. Une vie catastrophée !

Devoir retrouver maintenant ma belle italienne.

####

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *