Projet pour l’automne…

Cher webmestre :

Voici un projet. Pour mettre sur notre site peut-être, tu décideras. Il s’agit d’une ponte fraiche, une jonglerie récente.

Mais d’abord mettre aussi cette facétie de Roland Devos, celui de «  À « quand » le train pour « Caen ? » et : « La mer est démontée ? À quelle heurte, ils la remontreront ? »

Voici :

– L’OUÏE DE L’OIE DE LOUIS-XII A OTÙ 

-ET QU’A DONC OTÙ L’OUÏE DE L’OIE DE CE LOUIS ?

-ELLE A OTÙ CE QUE TOUTE OIE OÏT !

-ET QUOI DONC QUEW C’RE ST QU’OïT L’OIE ?

-TOUTE OIE OÏT, QUAND LE CHIEN ABOIE DANS LES BOIS, DES « OUAh ! OUAh » !  

FOU HEN ?

BON : Corrigeant mon manuscrit « Angela » (sortie cet automne) il me prend une fringale nouvelle, me voilà parti dans un projet fou : un premier ouvrage de « SF », de l’anticipation avec du parascientifique.

Je nagerais dans ces toutes neuves notions apprises ici et là, glanées dans mers lectures diverses récentes. À SAVOIR : Les trous noirs. La physique quantique. Les drones. La biologie-électronique. Le fameux et dangereux Système « HAARP » (attaques climatiques) Ce mystérieux « GAKONA »( voir Google ). ENFIN : l’intelligence artificielle.

Et j’y introduirais ce célèbre MICHAEL TALBOT, aussi cette fameuse voyante-médium : YAGUEL DIDIER.

Tu vois ma soupe ?

De la S.F., te disais-je, oui, et une première expérience chez Jasmin. Ça se passerait en 2055 ? Hum…Je verrai. Ou bien ce sera une série-télé en 8 épisodes, eh !

LE SUJET ? En cours de déroulement, on constate que l’univers, le monde entier, la planète quoi, est devenue une sorte de « SUPER- ONU ». Avec siège à Montréal. Ou à Zurich. Et qui fonctionne cette fois. Bien mieux que l’ONU actuelle.

Fin des patries, des nations (états-nations), il n’y a plus que cette MACHINE-ONU. Avec en partenariats, d’immenses « corporations », gigantesques compagnies qui entretiennent des armées de « MERCENAIRES ».

L’écriture a disparu. Les livres aussi, journaux etc. Il n’y a que l’audio-visuel. Des bandes. Il y aurait une sorte de langue universelle, sorte d’ESPÉRANTO nouveau, avec, par exemple du Chinois certes et beaucoup d’expressions en anglais (des USA).

Parvenu au siège suprême, mon (ou mes) héros conduisant « l’enquête des enquêtes » ( devoir trouver le sujet) découvrira qu’en bout de piste, au sommet des sommets, il n’y a… personne absolument personne !

Il n’y a qu’un super-ordinateur !

Une intelligence artificielle quoi, comme Grand souverain, empereur, roi, président, gouverneur général !

On sait qu’une machine battit le célèbre champion d’échec, Kasparov, en 1997. C’est donc le triomphe total (totalisateur !) de la machine. Avec sa toute petite équipe qui la nourrit, qui obéit, est aux ordres de l’ordinateur suprême !

Et voilà, cher Marco.

Bon… je m’y jetterai quand ? Hum, pas en belle saison, tu le sais je n’écris toujours (mon livre annuel) que octobre ou novembre revenu.

Saluts,

Claude J.

5 réponses sur “Projet pour l’automne…”

  1. Je vous attend monsieur Jasmin en attendant je vous relie je suis dans pour tout vous dire et suite….
    Bon été à votre votre lac Rond.

  2. Mon cher Jean-Maurice, nous connaissons tous un virtuose des mots, des calembours. Raymond( raymonde ! ) Devos vous a plu ? Souhaitons qu’il puisse vous inspirer dans votre jonglerie récente et à venir.
    Vous n’étiez pas tombé M. Jasmin mais on dirait que vous êtes de la relève, avec vos projets qui, vous dites, peuvent attendre….Luxe du vieil âge.
    .

  3. M. Jasmin,

    le méchant sur cette Terre est l’humain. Les machines seront toujours une extension de l’humain. Personnellement, je vois plutôt une révolution biologique qu’une révolution électronique. Il y a un monde à l’intérieur de n’importe laquelle des cellules de votre corps. On commence à peine à comprendre les mécanismes de l’épigénétique (http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89pig%C3%A9n%C3%A9tique). On découvre encore de nouvelles formes de vie au fond des océans, et sans parler de ce qui sera bientôt découvert sur d’autres planètes et lunes du système solaire…

    Mon idée d’un monde futur serait un monde sans mâle (la raison: l’évolution des sexes est survenue pour avoir un bon mélange de gènes pour combattre virus et microbes de toutes sortes. Avec le temps, l’humain a réussi à éradiquer tous ces microbes. Donc, l’utilité du mâle en fut diminuer car la reproduction asexuée étant devenu suffisante. Petit à petit, le mâle s’est éteint). Pour la reproduction de l’espèce, l’homme n’est pas vraiment nécessaire, la femme oui. Que se passerait-il si dans un monde futur il ne restait qu’une poignée d’hommes? Chose certaine, il y aurait moins de guerre 🙂

    A+
    Luc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *