ENQUÊTEURS BOUCHARD-TAYLOR : UNE FOUTAISE ?

Il y a plus grave encore que le mépris tacite du cher Gérard Bouchard qui, lui, n’écoute jamais TVA ou TQS, il y a erreur de parcours. Car voulez-vous me dire quel grave danger en « accommodements » raciales court les provinces québécoises et leurs petites villes et villages ? Le pèlerinage annoncé de nos deux professeurs d’université en devient une farce. Quel pêrte de temps et d’argent public, non ? En dehors de la métropole et de deux grandes villes (Québec, Trois-Rivières), les migrants sont à peu près invisibles. La bêtise hérouxvillageoise va se continuer ? Allons, les nouveaux venus cherchent des emplois, non ? C’est à Montréal surtout qu’ils s’accumulent, forment des ghettos et en viennent (pas tous, certains) à vouloir des privilèges déconcertants parfois. C’est un fait têtu. L’organisation baladeuse Taylor-Bouchard est une façade, un procédé politique, un mirage pour contrer les populaires adéquistes. Le tout pour éviter aussi au régime Charest de mettre ses culottes.

Cette comédie ambulante, à la roulotte cocasse et chérante, va-t-elle se jouer à guichets fermés ? Doutons-en.

Deux intellos prestigieux acceptent donc de se prêter à ce show burlesque ? Bof, de bons cachets, de la pub, et puis, trois petits tours, rapport remis et ça fera une liasse de vains potinages de paroisse à installer sur une tablette aux côtés des autres enquêtes-bidon. Pauvres cochons de payeurs d’impôts, on vient encore de leur organiser un tour de passe-passe, « Tocus, pocus, abracadabra » !

E finita la coemedia un jour ! Nos deux fiers et très instruits bonshommes, vains commis-voyageurs, pourront réintégrer leurs domiciles, éviter TVA et TQS, et les émigrants, comme les juifs hassidiques -installés ici depuis cent ans pourtant-, vont continuer à faire dépolir des fenêtres ou à polir des couteaux-kirpan.

Claude Jasmin

écrivain, Sainte-Adèle

-à bien faible taux de migrants, duettistes folichons, ne venez pas ici.

Une réponse sur “ENQUÊTEURS BOUCHARD-TAYLOR : UNE FOUTAISE ?”

  1. Le Temple idéologique des Bouchard-Taylor et de la commission est l’Institut du Nouveau Monde (quel nom prétentieux)

    L’Institut du Nouveau Monde est un instrument de propagande et de formation en multiculturalisme canadian.

    Il est financé principalement par la Fondation McConnell (privée) qui a une vision archi-nationaliste loyaliste anglaise, par les institutions juives anglaises, et Héritage Canada.
    Cet institut est lié étroitement avec McGill et la minorité anglo de Westmount, et faut bien le dire, les Anglos-Juifs Ashkénazionistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *