Décès de Claude Jasmin

Nous avons le regret d’annoncer que Claude Jasmin est décédé cette nuit.
Il aura marqué toute une génération avec ses écrits.


Marc Barrière, webmestre du site, 29 avril 2021

 

 


Éléments de revue de presse sur son décès

 

 

 

 

 


Témoignage de sa fille Éliane (29 avril 2021)

Mon père Claude Jasmin nous a quitté cette nuit et j’en ai le cœur serré. Je sais cependant que là où il est, il ne souffre plus. De plus comme il m’a confié brièvement croire toujours en Dieu …
Avec ses 90 ans bien sonnés, il conservait sa joie et son appétit de vivre jusqu’à la fin. Mon père c’était pour moi un homme fort et résilient. C’était aussi un communicateur né. Il écrivait un journal de la famille très jeune. C’était aussi un créateur talentueux tant en littérature, en journalisme, en animation télé, dans les arts visuels. Ayant commencé sa carrière à la roulotte avec Paul Buisonneau, il est resté connecté aux enfants toute sa vie, sachant comment les captiver. Ses cinq petits enfants, David, Laurent, Simon, Gabriel et Thomas peuvent en témoigner: il était conteur avec eux comme avec nous tous, mon frère Daniel et moi ainsi que Raymonde, sa conjointe dont il était toujours amoureux. Ses téléromans dont la célèbre série la Petite Patrie en sont la preuve. Un quartier de Montréal porte d’ailleurs ce nom. Ses quatre sœurs qui lui survivent en sont bien fières et habitent cet arrondissement.

Eliane Jasmin

8 réponses sur “Décès de Claude Jasmin”

  1. Recevez nos plus sincères condoléances à la famille et aux proches.
    Il y a un moment que l’on ne voyait plus monsieur Jasmin « prendre ses marches » devant chez nous.
    Je regretterai toujours ne pas avoir eu l’audace de l’aborder pour lui dire mon admiration.
    D’un couple adélois, voisins et admirateurs

  2. Lire Claude Jasmin et entendre sa belle voix chaude, saisir au vol son rire et le garder en soi pour rappeler la joie qui surgissait à chaque fois, sourire de le voir cabotiner déguisé en curé, et comprendre, après toutes ces années, que nous étions privilégiés à Radio-Canada de cotoyer cet homme tendre et rugueux à la fois.

    Je l’aimais pour toutes ses audaces, pour ses aquarelles naïves, pour ses coups de gueule et son amour du Québec.

    Mes condoléances à Raymonde, mes condoléances à la famille.

  3. Cher M. Jasmin,

    Nous nous sommes bien colletaillés jadis, il y a une quinzaine d’années, sur ce blogue où j’aimais bien vous obstiner amicalement.

    Vous nous manquez déjà cher vieux pionnier de la Révolution tranquille !

    Salut et bon repos !

    Pierre Samuel

  4. Cher M. Jasmin,

    Nous nous sommes bien colletaillés sur ce blogue il y a une quinzaine d’années, où nous aimions bien nous obstiner amicalement.

    Salutations à vous et bon repos, cher vieux pionnier de la Révolution tranquille !

    Pierre Samuel
    Montréal

  5. Je tiens à remercier monsieur Jasmin pour son œuvre, autant littéraire que télévisuelle. Quelle plaisir de voir lors de ma jeunesse, La petite patrie, et de la revoir bien des années plus tard à ARTV. J’ai eu la chance de lire plusieurs des livres qu’il a écrits au fil des ans. Je garde un excellent souvenir de La sablière, Enfant de Villeray, etc. Un grand merci pour votre œuvre qui parlait des petits gens, rien de péjoratif. Vous aimiez l’humain et cela transparaît dans vos écrits.

    Mes condoléances à Raymonde et à ses enfants, et à ses petits-enfants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *